Ho Chi Minh

VIETNAM Sud du Vietnam

General description

Rebaptisée HO CHI MINH Ville en 1976 après le départ des Américains, l'ex-capitale du sud Vietnam a gardé comme nom Saigon pour la majorité de ses 8 millions d'habitants. Saigon est la plus grande ville du pays. Elle comprend 12 arrondissements urbains et 6 arrondissements ruraux étendus sur plus de 2000 km2. 
Cette métropole fourmillante, d'une grande richesse commerciale et culturelle, possède une incroyable énergie qui a poussé tout le pays en avant. Tel un organisme vivant, elle insuffle vitalité à qui s'y installe, et les visiteurs ne peuvent qu'entrer dans le danse. 
Hôtels luxueux ou pensions petits budgets, restaurants chics ou étals de rue à la cuisine typique, boutiques sélectes ou marchés éebordant d'animation, HCM se plait dans les constrastes. Ici, les ruelles intemporelles mènent à de vénérables pagodes baignés d'encens puis, par un saut dans le temps, à des gratte-ciel étincelants et des galeries marchandes dernier cris. 
En tout cas, la véritable beauté de cette mosaique urbaine que forme l'ancienne Saigon réside dans ces deux mondes qui fusionnent en une même effervescence. Depuis peu, une gamme de nouveaux circuits originaux permet de mieux apprehender l'âme de cette grande ville au sud. 
Sommaire: 

Comment s'y rendre? 

À defaut d'être la capitale administrative, Ho Chi Minh est la capitale économique et la plus grande agglomération du pays donc elle est beaucoup mieux reliées à l'étranger que Hanoi le trafic aérienne y étant nettement plus important. 
L'aéroport Tan Son Nhat se situe à 30 minnutes du centre ville. 
Les liaisons intérieurs directes desservent Hanoi et Hai Phong dans le nord,  Hue, Danang, Plei Ku, Vinh, Buon Ma Thuat, Nha Trang, Qui Nhon dans le centre, Phu Quoc et Rach Gia dans la région du Mekong, dans le sud. 
La gare ferroviaire se trouve au nord ouest du centre ville, elle dessert journellement Hanoi ainsique toutes les gares de la linge allant du Sud au Nord. 
On peut aussi rejoindre Phnompenh au Cambodge par avion et par bus. Les services de bus intérieurs se font à partir des deux principales gares routières , ils relient Ho Chi Minh à un certain nombre de grandes villes du Centre et du Nord ainsi qu'à la plupart des localités du delta du Mekong. 

À voir 

  • Cathédrale Notre Dame: Au nord de la rue Dông Khoi, sur la place de Paris (Cong xa Pari l'imposante et austère cathédrale Notre-Dame toute de briques rou avec deux clochers carrés pointant vers le ciel. Elle surplomb recouverte de gazon où s'élève une statue de la Vierge Marie tenant un globe. Elle fut construite entre 1877 et 1880 sur sur les plans de l'architecte Bourard, dans un style néo-roman très en vogue en France à la fin du XIXe.
  • Poste centrale: La poste centrale, située au centre de Hô-Chi-Minh-Ville, est une des perles de l'architecture coloniale. Construit entre 1886 et 1891, c’est un bel immeuble malgre le revetement appilique à la va- vite. La facade comporte de jolies corniches avec des motifs khmers et francais, les noms d’hommes de lettres et de sciences illustres, originaires de l’hexagone, y sont aussi graves. La charpente en fer soutenant la verrière est l'oeuvre d Eiffel. À l'intérieur, les ventilateurs accrochés au haut plafond vol une délicieuse atmosphère où il fait bon griffonner une carte.
  • Le temple de Thien Hau: Également appelée le temple de la Dame Céleste,c'est l'une des plus grandes pagodes de la ville.S'inspirant de l'architecture chinoise, elle fut construite à la fin du XIXe siècle. Elle est dédiée Thien Hau, la déesse de la Mer qui parcourt les océans pour secourir les navires en détresse. Parmi les objets vénérés que l’on peut y admirer se trouvent  une statue de Thien Hau utilisée durant les processions, trois statues en file indienne de Thien Hau, une maquette de bateau, la déesse Long Mau protectrice des Mères et des Nouveau-Nés. C'est certainement l'une des pagodes les plus belles et les plus richement decorees du Vietnam, avec son haut relief reproduisant des 
  • Le marché Ben Thanh: Incroyaablement vaste, ce marche couvert vent de tout, des chapeaux coniques en paille de riz aux fameaux ao dai. C'est aussi le marche le plus vivant et le plus colore de la ville. Debodant sur les rues avoisinantes, vous y decouvrirez tout ce qu'un Saigonnais peut consommer: legumes, fruits, viande, epices, biscuits, confiserie, tabac, vetements, chapeaux, quincaillerie, articles ménageres.. tout près, des échoppes d'alimentation proposent des repas à prix doux. Appellé par les Francais les Halles centrales, ce marché fut construit en 1914. La coupole centrale mesure 28 m de diamètre. Son entrée principale, surmontée d'un beffroi et d'une horloge, est devenue l'emblème de Saigon. Fais un tour dans ce marché est une expérience intéressante, les éventaires regorgent de produits. 
  • Le musée des Vestiges de la guèrre: Il se trouve rue Vo Van Tan non loin du Musée carrefour avec la rue Lê Qui Don. Dans la cour, des chars, des hélicoptères et des Vestiges des bombes sont exposés. À l'intérieur, on peut voir d'innombrables photos et quelques collections d'objets illustrant diverses atrocités. Y sont évoqués le massacre de Son My (Son Lai), qui s'est déroulé le 16 mars 1968, les effets du napalm et du phosphore ainsi que les conséquences à plus long terme de l'utilisation de défoliants (l'agent orange, ou dioxine) qui entraînent des malformations foetales. 11 n'y a en revanche pas de trace des atrocités commises par les Nord-Vietnamiens sur les Américains et les troupes du Sud. 

Que manger?

  •  Riz au trois trésors (Com Tam): Un des plats les plats remarquables au sud vietnam et à Ho chi Minh en particulier, Com Tam a été classé parmi le top des dix meilleurs plats de record d’Asie. Servi en assiette, ce mets est base de « brisures de riz  », de morceaux de porc grillé, de couenne de porc saupoudrée de riz grillé moulu, d’œufs frits, de carottes, de radis blancs marinés et de tranches de concombre). On le prend avec l’huile de ciboulette et la saumure d’aigre-doux.
  • Pho 24: Si le Pho – une soupe de pates de riz très connue du Vietnam-est plutôt une spécialité du Nord Vietnam, les restaurants de marque Pho 24 qui s’implantent aussi à Saigon sont très recommandés, car on découvre dans un bol de Pho 24 assez de saveurs qu’il faut à un bol de pho typiquement vietnamien: liquide sucré, morceaux de boeuf haché, oignons vert, feuilles de coriandre, sauce pimenté,… 
  • Sandwichs fraises de Saigon: C’est facile à trouver des stands ambulants vendant ce plat au Vietnam. Cependant,le sandwich saigonais est plus léger et croustillant en comparaison d’aux autres régions du pays. Sa garniture est faite de beure, de sauce de soja, de jeunes radis blanc, de carottes finement tranchées, de concombre et de coriandre. De nombreux ingrédients plus solides aux saveurs locales peuvent être ajoutés: cha ca (poisson frit au curcuma et à l’aneth), cha lua (viande de porc cuite à la vapeur), heo quay (porc rôti), pho mai (fromage de type vache qui rit), paté (pâté), xiu mai (boulettes de viande variée), du poulet bouilli, du filet de porc grillé...
  • Escargots locaux: Il s’agit d’un plat préféré des Saigoniens qu’on peut facilement trouver d’une petite venelle à une grande rue. Il y a plusieurs types d’escargots a vous choisir notamment: des murex, des ampullaires coniques, des nautiles, des paludines, des limnées,…, On peut les transformer de différentes façons : à la vapeur, bouillir, sauter à four, griller,… avec toutes sortes d’épices comme l’ail, les oignons, le poivre, le piment, légumes laksa …

À voir

 LES SITES À NE PAS MANQUER LORS DU VOYAGE À HO CHI MINH. 

 
 

3. Le temple de Thien Hau

Également appelée le temple de la Dame Céleste,c'est l'une des plus grandes pagodes de la ville.S'inspirant de l'architecture chinoise, elle fut construite à la fin du XIXe siècle. Elle est dédiée Thien Hau, la déesse de la Mer qui parcourt les océans pour secourir les navires en détresse. Parmi les objets vénérés que l’on peut y admirer se trouvent  une statue de Thien Hau utilisée durant les processions, trois statues en file indienne de Thien Hau, une maquette de bateau, la déesse Long Mau protectrice des Mères et des Nouveau-Nés. C'est certainement l'une des pagodes les plus belles et les plus richement decorees du Vietnam, avec son haut relief reproduisant des 

4. Le marché Ben Thanh

Incroyaablement vaste, ce marche couvert vent de tout, des chapeaux coniques en paille de riz aux fameaux ao dai. C'est aussi le marche le plus vivant et le plus colore de la ville. Debodant sur les rues avoisinantes, vous y decouvrirez tout ce qu'un Saigonnais peut consommer: legumes, fruits, viande, epices, biscuits, confiserie, tabac, vetements, chapeaux, quincaillerie, articles ménageres.. tout près, des échoppes d'alimentation proposent des repas à prix doux. 

Appellé par les Francais les Halles centrales, ce marché fut construit en 1914. La coupole centrale mesure 28 m de diamètre. Son entrée principale, surmontée d'un beffroi et d'une horloge, est devenue l'emblème de Saigon. Fais un tour dans ce marché est une expérience intéressante, les éventaires regorgent de produits. 

5. Le musée des Vestiges de la guèrre

Il se trouve rue Vo Van Tan non loin du Musée carrefour avec la rue Lê Qui Don. Dans la cour, des chars, des hélicoptères et des Vestiges des bombes sont exposés. À l'intérieur, on peut voir d'innombrables photos et quelques collections d'objets illustrant diverses atrocités. Y sont évoqués le massacre de Son My (Son Lai), qui s'est déroulé le 16 mars 1968, les effets du napalm et du phosphore ainsi que les conséquences à plus long terme de l'utilisation de défoliants (l'agent orange, ou dioxine) qui entraînent des malformations foetales. 11 n'y a en revanche pas de trace des atrocités commises par les Nord-Vietnamiens sur les Américains et les troupes du Sud. 

Que manger

  •  Riz au trois trésors (Com Tam) 

Un des plats les plats remarquables au sud vietnam et à Ho chi Minh en particulier, Com Tam a été classé parmi le top des dix meilleurs plats de record d’Asie. Servi en assiette, ce mets est base de « brisures de riz  », de morceaux de porc grillé, de couenne de porc saupoudrée de riz grillé moulu, d’œufs frits, de carottes, de radis blancs marinés et de tranches de concombre). On le prend avec l’huile de ciboulette et la saumure d’aigre-doux.

  •  Pho 24

Si le Pho – une soupe de pates de riz très connue du Vietnam-est plutôt une spécialité du Nord Vietnam, les restaurants de marque Pho 24 qui s’implantent aussi à Saigon sont très recommandés, car on découvre dans un bol de Pho 24 assez de saveurs qu’il faut à un bol de pho typiquement vietnamien: liquide sucré, morceaux de boeuf haché, oignons vert, feuilles de coriandre, sauce pimenté,… 

  •  Sandwichs fraises de Saigon:

C’est facile à trouver des stands ambulants vendant ce plat au Vietnam. Cependant,le sandwich saigonais est plus léger et croustillant en comparaison d’aux autres régions du pays. Sa garniture est faite de beure, de sauce de soja, de jeunes radis blanc, de carottes finement tranchées, de concombre et de coriandre. De nombreux ingrédients plus solides aux saveurs locales peuvent être ajoutés: cha ca (poisson frit au curcuma et à l’aneth), cha lua (viande de porc cuite à la vapeur), heo quay (porc rôti), pho mai (fromage de type vache qui rit), paté (pâté), xiu mai (boulettes de viande variée), du poulet bouilli, du filet de porc grillé...

  • Escargots locaux

Il s’agit d’un plat préféré des Saigoniens qu’on peut facilement trouver d’une petite venelle à une grande rue. Il y a plusieurs types d’escargots a vous choisir notamment: des murex, des ampullaires coniques, des nautiles, des paludines, des limnées,…, On peut les transformer de différentes façons : à la vapeur, bouillir, sauter à four, griller,… avec toutes sortes d’épices comme l’ail, les oignons, le poivre, le piment, légumes laksa …

Comment s'y rendre


POURQUOI TAMTOURS ?

Réseaux sociaux:

facebook facebook facebook twitter linkedin pinterest slideshare