Culture du Vietnam

Découverte de la gastronomie du Vietnam via les plats

Découverte de la gastronomie du Vietnam via les plats " hors de gout ".

Nov, 09 2017 Culture du Vietnam
Nourrissant et fortifiant mais effrayant, comment les Vietnamiens se sont habitués à ces plats comme les oeufs couvés ou la gelée du sang?

La gastronomie vietnamienne, c’est une sous-branche de la médecine. Faite pour établir ou rétablir la bonne santé, elle est surprenante par ses vitamines, ses arômes, ses protéines. Mais certains plats vont loin, semble-t-il. Ils sont extrêmement effrayants. Etes-vous prêt pour un voyage gastronomique au Vietnam ?

 Les œufs couvés

 Les œufs couvés se mangent au Nord, au Sud, en ville, à la campagne. C’est un plat populaire. Ce sont des œufs couvés au 19ème – 21ème jour, bouilli, servi chaud après avoir enlevé la coque, accompagné des herbes, du gingembre au jus de citron vert ou au vinaigre.

Ce qui est spécial dans ce plat, c’est qu’on voit le fœtus du canard. On le mange !!!

Les oeufs couvés, un plat populaire favori des Vietnamiens

 

Pourquoi peut-on mettre dans la bouche un objet si effrayant ?

Une explication est possible : ce plat très nourrissant et fortifiant fut recommandé longtemps avant par les médecins, ils étaient très barbares. Puis le plat est donné aux enfants qui s’habituent, tellement qu’ils agrandissent en prenant que c’est un plat.

 

  1. La gelée du sang

Dans la culture chrétienne, il est interdit de manger du sang car l’âme de la chair est dans le sang. Dans la culture (primitive ?) vietnamienne, on peut manger du sang, c’est propre lorsqu’il sort d’un animal de bonne santé. C’est nourrissant et fortifiant.

La préparation de la gelée du sang, une spécialité de la gastronomie vietnamienne

 

A part les boudins, la gelée du sang est un plat à base du sang frais de canard, de cochon ou de chèvre. Elle est peu ragoutante pour sa couleur de la sauce de tomate, et pour sa saveur de … sang, même si on la mange avec de la menthe, de la coriandre, des cacahuètes et du citron.

Aujourd’hui, pour des questions hygiéniques, la gelée du sang est de moins en moins consommée dans les marchés ou les restaurants. Mais préparé dans la cuisine de la famille, c’est toujours un plat favori aussi pour le patron que pour ses hôtes.

Si vous êtes invité à un tel plat, c'est que vous êtes un hôte précieux, et que vous aurez un voyage gastronomique enrichissant au Vietnam !

La gelée du sang, prête à manger !

 

  1. Les alcools macérés

Les voyageurs au Vietnam ou en Asie du Sud-Est sont très souvent invités, dans un climat familial et chaleureux, à gouter un alcool de serpent. C’est un alcool de riz déchirant, dans laquelle on fait macérer un ensemble de serpents venimeux : le cobra, le bongare, le zamenis et d’autres. Vous allez voir leur corps entier placé dans un pot de verre.

Les pôts de verre d'alcool de serpent

 

Dissous dans la liqueur, le venin du serpent est dénaturé par l'éthanol, ses protéines sont dépliées et inactivées. La tradition dit que c’est un aphrodisiaque pour homme très puissant, bien qu'il ait aussi de nombreuses utilisations médicinales, telles que le traitement des douleurs dorsales ou musculaires. C’est pour cette raison que l'alcool est bu dans de petites tasses et, attention, il n’est pas recommandé à tous.

 

Les chevaux de mer secs...

 

Il semble que les Vietnamiens sont capables de faire des alcools très bizarres. Ils peuvent macérer tout, en disant que l’alcool obtenu est bon pour la santé. Vous trouverez des alcools d’herbes comme le ginseng, le lotus, le longane, la jujube (hmmm, ça peut être sympa).

Mais vous aurez aussi des insectes (scorpion), des geckos, des chevaux de mer, ou des bois de velours de cerf (euh... ce sont des produits extrêmement insolites, à réserver qu’aux amis qui veulent boire une liqueur très spéciale, un souvenir inoubliable d'un voyage au Vietnam). 

... et macérés

 

Alcool du bois de velours de cerf

 

Alcool de gecko
 

 >> Laissez nous organiser votre voyage au Vietnam pour tenter votre courage avec ces plats via nos meilleurs circuits.


Nos autres articles

POURQUOI TAMTOURS ?

Réseaux sociaux:

facebook facebook facebook twitter linkedin pinterest slideshare